Actualités de la location France

Actualité de la location 

En 2012, 58,2% des ménages sont propriétaires de leur logement, la part des revenus consacrée aux dépenses liées au logement ne cesse d'augmenter (18,5% en 2010).

La location comme alternative à l'achat de son logement ?

L'accession à la propriété est un rêve pour la majorité des Français, mais louer est parfois une bonne option selon son lieu de résidence, le calcul est souvent complexe et dépend de plusieurs paramètres

  • l'apport personnel possible et les caractéristiques de l'emprunt (montant, taux, durée, coût de l'assurance emprunteur, caution ou hypothèque).
  • le prix du logement (évolution du prix au mètre carré) impacte la durée d'amortissement de l'acquisition immobilière.
  • le coefficient de la revalorisation annuelle des loyers.
  • le montant des charges locatives et de copropriété.
  • du coût d'opportunité (existence ou non de placement plus intéressant).
  • l'emplacement. La valeur locative d'un logement varie aussi selon des critères extrinsèques comme la présence comme d'une offre de transport en commun abondante ou non (station de vélo, bus, tramway, gare, RER ou aéroport, ..) et la localisation de l'habitation dans un quartier plus ou moins recherché,...
  • la situation locale de l'offre locative (offre excédentaire ou déficitaire) et du foncier potentiel disponible (exemple : terrains constructibles abondants ou rares).
  • l'évolution actuelle ou prévisible de la fiscalité foncière, et de la fiscalité locale (dont taxe d'habitation).
 

Le statut de locataire comme choix de vie offre plus de souplesse (déménagement rapide), et élimine certaines dépenses importantes comme les gros travaux d'amélioration de l'habitat qui sont à la charge du propriétaire, ainsi que du paiement de la taxe foncière. 

La location ce n'est donc pas toujours " jeter l'argent par les fenêtres " ! 

Bon plan :
 
Lors de la conclusion d'un contrat de bail, le bailleur demande souvent une caution simple ou solidaire d'un garant, un dispositif spécifique existe pour les candidats étudiants locataires sans caution, ils peuvent bénéficier de la caution de l'Etat via la caution location étudiante (CLE). 

L'accès à un logement dont les résidences étudiantes, est ainsi grandement facilité avec ce dispositif.

Comment louer un logement adapté pour PMR ?

Les logements adaptés pour les personnes à mobilité réduite ne sont pas en nombre suffisant et des PMR sont contraints de vivre dans des logements qui ne sont pas du tout ou peu adaptés à leur handicap moteur.

Pour les propriétaires d'un logement aménagé ou adaptable, ou si vous êtes en recherche d'un location d'une habitation de ce type, vous pouvez consulter les annonces immobilières de ce site spécialisé PMR (location, location saisonnière, gîtes, et vente, annonce immobilière de recherche ).

En savoir plus sur http://www.handicap-immobilier.com  et pour mettre directement en ligne votre annonce immobilière pour la location - une recherche d'un logement adapté ou adaptable pour une PMR cliquez ici - France entière dont DOM.

L'investissement locatif pour préparer sa retraite ou se constituer un patrimoine

L'insuffisance de l'offre locative, plutôt dans certaines grandes villes que dans les zones rurales, rend un investissement locatif attrayant. 

La dégradation économique favorise les petites surfaces, comme les studios, studette ou les T2 ou la colocation, le rendement au m2 pour ce type de surface est généralement plus élevée que la moyenne de 5 à 7 % brut annuel.

Il s'agit très souvent de résidence étudiante avec plus de 2,6 millions étudiants à loger en France, un chiffre en progression avec la démocratisation des études supérieures.

L'investissement locatif répond aussi au besoin actuel de se constituer un patrimoine ou de se constituer un actif pour préparer sa retraite, face à des régimes de retraite se dégradant progressivement (allongement de l'âge de départ à la retraite, de la durée des cotisations, baisse de la valeur du point des régimes complémentaires, stagnation du montant des retraites, etc...).

Le choix entre louer aux autres et acheter pour soi même, doit donc intégrer aussi ces paramètres

La colocation une alternative judicieuse ?


La hausse des loyers et la pénurie de logement dans les grandes villes (Paris, Lille, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, Strasbourg, Grenoble, Rennes, etc..) favorisent la demande de logement en colocation de la part des étudiants, des jeunes actifs, des étrangers en séjour temporaire en France, etc... 

La colocation est une alternative pour réduire le coût mensuel de son budget pour son logement, en répartissant  les dépenses liées à la location entre les colocataires (frais d'agence, dépôt de garantie, charges locatives, factures d'eau, électricité, gaz, frais d'abonnement Internet, et des dépenses exceptionnelles de réparations, de dépannage, etc..).

C'est autant d'argent en plus pour d'autres postes de consommation : transport, voyage, sorties, alimentation, énergie. 

La colocation est aussi un nouveau mode de vie avec le partage de son habitation.

Cet engouement pour la colocation est aujourd'hui grandement facilité, les banques peuvent proposer un compte-joint et les promoteurs construisent des résidences spécifiques pour la colocation (chambres de superficie identiques, autant de salles de bains que d'habitant, des espaces privatifs cloisonnés, etc..).

Je vous invite à consulter La carte Des Colocs qui rassemble un ensemble d'annonce d'offre et de demande de colocation en France.


Trouvez la colocation idéale avec La Carte Des Colocs, un portail d'annonces simple et gratuit basé sur Google Maps et Google Street View http://www.lacartedescolocs.fr


La location en meublé de tourisme
.
Qu’est-ce qu’un « meublé de tourisme » ?
.
Le « meublé de tourisme » est une villa, un appartement ou un studio meublé, à l’usage exclusif du locataire, offert en location à une clientèle de passage qui effectue un séjour caractérisé par une location à la journée, à la semaine ou au mois, et qui n’y élit pas domicile.

Le meublé de tourisme est saisonnier, c’est-à-dire que le loueur ne doit pas louer à une même personne pour une durée supérieure à 90 jours ou 12 semaines consécutives.

Le logement classé doit être à l’usage exclusif du locataire, sans passage du propriétaire ou d’autres locataires, durant tout le séjour.
Pré-requis pour prétendre à la Classification en « Meublé de Tourisme »
- Avoir déclaré son logement en Mairie,
- Surface d’un logement meublé d’une pièce d’habitation pour 1 ou 2 personnes =12m2 avec le coin cuisine (ou 9m2 si la cuisine est séparée)
- La salle d’eau et/ou WC se situe à l’intérieur du logement


Quels sont les avantages pour un propriétaire de classer sa location saisonnière en « meublé de tourisme » ?

Payer moins d’impôts : abattement de 71% pour les meublés classés (Loi de finances 2010), au lieu de 50% pour les non classés.
Offrir un gage de qualité de l’hébergement de plus en plus demandé par le client.

Se démarquer de la concurrence et attirer plus de nouveaux clients.

Bénéficier d’une valorisation spécifique dans la communication et la référencement de son CDT, Offices de Tourisme, Atout France…


Adhérer à l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV) afin de pouvoir accepter le paiement de la location avec les chèques vacances.




tags:

location, offre de location, louer ou acheter, louer, annonce de location, colocation, annonce immobilière de colocation, choix louer ou acheter, location PMR, foncier, taxe foncière, taxe habitation, handicap, terrain, retraite, patrimoine, actif, investissement locatif, pénurie, logement, rendement locatif, petite surface, valeur d'un logement, critères extrinsèques, quartier, recherché, offre de transport en commun, assurance emprunteur, recherche, RER, métro, tourisme, séjour, location saisonnière, meublé de tourisme, hébergement, qualité, meublé, facture d'eau, électricité, facture de gaz, réparations, dépannage, colocataires, Paris, Lyon, Nantes, Strasbourg, Lille, Marseille, charges locatives, dépôt de garantie, frais d'agence, taxe d'habitation, emplacement, compte-joint, banque, promoteurs, l'emplacement, construction, résidence spécifique colocation, superficie, identique, salles de bains, habitant, engouement, dégradations, caution, garantie, paiement des loyers, impayés de loyers, investissement, investir, investisseurs, abattement, facilité, CLE, caution simple, caution solidaire, bailleur, bail, contrat de bail, sans caution, étudiants, caution location étudiante, vacances, Bordeaux, Grenoble, loi de finances, hébergement, héberger, résidences étudiantes, accès à un logement, usage, bon plan, studette, résidence étudiants, étudiants, France, Rennes, Douai, Mende, démocratisation, études supérieures, chiffre en progression,